MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 janvier 2016

Des complots partout!

J’ai connu, voici pas mal d’années, au fond de sa verte campagne, un paysan madré qui, chaque fois qu’il voyait sur son écran de télé décoller une fusée spatiale, secouait la tête en signe de dénégation.

L’homme est mort avec la conviction têtue que nul n’était allé poser son pied sur la lune. Il considérait que tout ce qu’on lui montrait était aussi artificiel, aussi faux qu’un décor de théâtre.

Des gens, dans son esprit confondus en une vaste nébuleuse, se mettaient en frais pour lui faire prendre des vessies pour des lanternes et vider ainsi sa tête de tout bon sens. Lui, le terrien de bonne foi, accroché aux réalités de la terre, croyait dur comme fer que des puissances occultes trafiquaient des images, inventaient une vérité, leur vérité, en vue de promouvoir des actions, un mode de pensée, une politique, dont il fallait à tout prix dissimuler le but malfaisant.

Le brave homme sans le savoir, était un adepte de cette théorie du complot qui empoisonne ce début de XXIème siècle. Au lieu, pour toute finalité, de se moquer de lui,  nous aurions été mieux avertis de regarder autour de nous s’il n’existait pas des comportements tout aussi grotesques mais d’une toute autre ampleur.

Car le complot peut être soit un fantasme plus ou moins innocent, soit une stratégie malhonnête et dangereuse pour manipuler les opinions. Cette stratégie même qu’on nomme propagande.

Combien de citoyens du monde, animés de bonne foi, ont cru que derrière le Rideau de fer, existait un pays idéal mené d’une main de maître par Joseph Staline et d’où sortirait le bonheur de l’humanité ? Et de nier la vérité, mille fois mise en lumière, de peuples martyrisés, broyés, asservis, humiliés par un régime aussi délirant et cruel que celui d’Hitler. Leur vérité à eux s’opposait à celle du prétendu complot d’un monde capitaliste régenté par les Américains. Ils ne se rendaient pas compte dans leur foi dévoyée, qu’ils étaient victimes d’une propagande mensongère et de bilans truqués.

Comment donc ne pas s’interroger sur l’attitude de ces jeunes Français conditionnés, gavés par internet, qui ne croient pas, qui ne croient plus à l’information des médias pas plus qu’aux thèses officielles du pouvoir. Comme le vieux paysan réagissait au décollage des fusées, eux réagissent aux faits qui se déroulent à la télévision. Le massacre des journalistes, le fauchage froid et systématique de centaines de jeunes, tout ce bain de sang insoutenable, tout cela dérive à leurs yeux d’un complot ourdi par les services secrets des puissants. Les plus modérés sont dans le doute et l’expriment souvent dans le cadre scolaire auprès de leurs professeurs.

Ces jeunes seraient-ils plus condamnables que ces purs et sincères communistes d’antan?

Les condamner sans les comprendre serait une erreur.

La jeunesse est une période de la vie instable et fragile, surtout si elle est sans repère. Elle est aussi quelque part le reflet des erreurs des adultes. C’est pourquoi à intervalles réguliers elle se révolte contre eux. Hier c’était l’apanage des fils de la bourgeoisie. Aujourd’hui, changement sociaux obligent, c’est dans la jeunesse de nos banlieues délaissées qu’est essentiellement le ferment d’une révolte qui nous dépasse.

L’enfant rêve sous le charme d’un conte. Si la promesse fait rêver l’adolescent, non tenue elle l’aigrit. A l’extrême limite il ne se sent plus citoyen d’un pays incapable de le protéger, d’assurer son avenir.

Voilà le résultat de décennies d’effets d’annonces, d’empilements de plans souverains, de réhabilitations hasardeuses, qui n’ont fait qu’effleurer les problèmes de fonds sans jamais les régler. Sans parler d’effets de manches, des effets d’annonces, de discours musclés sans lendemain. Rien d’étonnant que ces gens à qui on a tant servi la prose de M. Jourdain mettent sur le même plan le mensonge et la vérité, le complot et le fait avéré.(à suivre)

Les commentaires sont fermés.