MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 mai 2014

Premier parti de France.

Après son relatif succès aux élections européennes, plus illusoire, plus bruyant dans les médias, que réel dans les calculs, Marine Le Pen réclame haut et fort pour son parti la place de premier parti de France.

Rien de plus ringard que cette réclamation, rien de plus nul.  Il y a fort longtemps que la place de premier est prise et que l’occupant du fauteuil n’est pas près de la céder. C’est presque comme pour l’Académie française, un fauteuil à perpétuité.

Car aujourd’hui, à notre époque moderne, la force d’un parti ne se mesure plus au nombre de suffrages obtenus mais à la fréquence des mises en garde à vue, ou mieux encore des mises en examen.

Et là, je ne vois pas qui a les épaules assez solides pour ravir la place à l’UMP. Le PS s’est bien risqué à une tentative téméraire avec l’affaire Cahuzac, mais depuis plus rien, pas le moindre pain au chocolat dérobé. Cahuzac, c’était un faux espoir. Et il ne faut pas compter sur ce nul de Hollande, bien parti pour finir au Panthéon des honnêtes gens, enseveli sous des tonnes de poussière. C’est d’un ennui à se ronger les ongles.

Alors qu’à l’UMP, pas une seconde d’ennui, on y rit en permanence à se déboutonner le ventre. Il suffit de soulever un  coin du tapis et hop ! une affaire vous saute au nez, comme sortie de la boîte à Pandore. C’est fou le nombre de mises en examen qui sont sur les starting-blocks.  

Si par hasard le silence s’installe. Dringg ! la sonnette d’entrée retentit. On s’empresse d’ouvrir : « Brigade financière ! ». Sans surprise, on les attendait. Je vous l’ai dit, ici on ne s’ennuie pas.

Ces gens de la Brigade financière ont un grave vice : la curiosité. Et avec ça, faux jetons. Ils sont polis jusqu’au seuil de la porte, une fois entrés, finies les convenances, ils vont directement là où ça fait mal, fureteurs, paperassiers, sans gêne. A croire que dans leurs écoles on leur apprend surtout à renifler.

Mais à l’UMP on a l’habitude, on connait la parade, si bien qu’on en rit même sous cape.

Les responsables de la comptabilité…y en a pas.

Les donneurs d’ordres…y en a pas !

Pourtant il y a des factures…qui les visait ? Personne.

Mais ces factures ont été payées…qui signait les chèques ? Personne. Si quelqu’un ici signe des chèques, c’est le couillon de militant, pour renflouer les caisses.

A l’UMP, on est là pour se faire élire, pas pour gouverner. C’est nouveau, ça vient de sortir. A l’UMP les aveugles conduisent les voitures.

Bravo ! C’est ça être premier en France. C’est ça la préparation de l’alternance.

Mais croyez- vous que tous ces rats de la brigade financière, ces juges qui vous rongent jusqu’à l’os vont saisir Handicap International ?

Soyez certains d’une chose : les Paul Bismuth vont se multiplier. En toute logique car les « sels de bismuth » sont employés comme pansements gastriques mais avec des effets secondaires que l’on note déjà chez les dirigeants de l’UMP : « céphalées avec troubles de la mémoire et confusion mentale ». (Larousse)

On n’a pas fini de rire … de l’UMP ; ou de pleurer…du Front National ; ou d’épousseter le PS! C’est selon !

Les commentaires sont fermés.