MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 mars 2014

Démocratie et villages.

Ma fille, mon fils, des amis proches, chacun de son côté, dans des communes différentes, battent la campagne, visitent les électeurs, en vue de se faire élire dans des conseils municipaux.

Alors que l’on dit partout la politique déconsidérée, méprisée ou suscitant l’indifférence, ils n’en sont pas encore revenus de l’accueil qu’ils reçoivent, ni de l’intérêt qu’on accorde à la chose locale.

D’abord les familles, quelle que soit leurs convictions, sont extrêmement heureuses de recevoir les candidats, de les faire asseoir dans leur salon, de les toucher presque, comme s’ils apportaient avec eux une bouffée d’air pur, une bouffée de fraîche démocratie.

-« Là où nous avions prévu une visite de dix minutes, il a fallu rester une heure pour expliquer, développer. Nous avons été étonnés de leur intérêt à suivre le développement local, de leur souci de la cité, de la pertinence de leur jugement. »

Certes ils feront leur choix pour untel, contre tel autre, suivant des critères parfois uniquement personnels, mais ce qu’ils apprécient semble-t-il, c’est d’être pris enfin pour des électeurs à part entière et de tenir leurs futurs élus au bout de leur lorgnette.

Et si ces électeurs étaient en souffrance, malades d’une démocratie lointaine, indifférente et cynique ?

Et s’ils avaient placé leur seul intérêt dans celle qui s’est réfugiée à l’ombre du clocher de leur village ? Et s’ils essayaient désespérément de se raccrocher à cette bouée ?

Est-ce être irréaliste de penser cela ?

Il en faut de la bonne volonté et de la persévérance pour rester bon républicain, respectueux du suffrage universel. Quand on assiste aux concerts de casseroles qui se déroulent à Paris, quand on voit des personnages de premier plan, ex-responsables d’une nation qui n’est pas n’importe laquelle, jadis pourfendeurs convaincus de « la racaille », se contorsionner lamentablement pour éviter de rendre des comptes à la justice, je me dis qu’il est temps que l’électeur démontre que la France est vivante et que ce sont eux qui sont morts.

Les commentaires sont fermés.