MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 avril 2013

Agiter...pour ne pas s'en servir!

 

 

Quand vous secouez une boule à neige, les particules qui simulent les flocons s’agitent,  virevoltent, dans le plus bel effet d’ensemble. C’est toujours surprenant.

Pour moi, actuellement, le parlement, tant l’Assemblée Nationale que le Sénat, ressemble à une boule à neige où nos parlementaires vibrionnent et tourbillonnent à l’unisson toutes opinions confondues.  Ils se sont fait agiter le bocal.

Et c’est soudain l’effet de panique. Quel imbécile ce Cahuzac ! Lui, soi-disant si intelligent, se faire prendre comme un gamin qui planque ses billes. A cause de lui il va falloir maintenant jouer la transparence et tout déballer comme à la douane. C’est inadmissible !

Pour des hommes qui adorent pratiquer la langue de bois, la transparence c’est ce qu’il y a de pire. Où se cacher, si tout est transparent ? Vous rendez-vous compte si les murs de votre salle de bain étaient transparents et que chacun ait le loisir de vous contempler nu comme un ver ?

Aussi ces hommes politiques au cuir tanné comme la peau des vieux lions ont soudain des pudeurs de donzelles dès lors qu’on leur demande de publier leur patrimoine.

Populisme ! Voyeurisme ! Atteinte à la vie privée ! Ingérence inadmissible  dans les affaires personnelles ! Les citoyens vont se livrer à un classement indécent et pointer du doigt les plus riches !

S’ils veulent bien être des hommes publics, ils ne veulent pas que leur portefeuille le soit. En la matière, ils se satisfaisaient que leurs électeurs aillent aux urnes voter pour eux les yeux bandés, comme à Colin-maillard.

S’ils n’ont pas honte de leur patrimoine, les plus réticents par contre semblent avoir honte de l’afficher. Et il y a je pense une raison objective à cela.

Les plus riches, à droite comme à gauche, ont peur de montrer combien leur aisance financière les sépare de ceux qu’ils sont sensés représenter. Eux qui prônent le combat contre la misère, tout le monde va savoir désormais qu’ils ne l’ont jamais connue. Ce n’est pas un bon argument électoral que d’être riche et cela détruit fatalement l’image que l’on voudrait donner. Pourquoi croyez-vous que les hommes politiques sont si soucieux de se montrer au Salon de l’Agriculture ? Marcher dans la bouse ramène au bon terroir et flatte les lointains atavismes paysans en évoquant la vieille ferme familiale. Au cul des vaches, en mâchonnant du saucisson fait maison, en avalant son assiette de cassoulet, on ne donne jamais le sentiment que l’on est loin du peuple.

La voila bien la grosse affaire : le masque est  jeté ; il va falloir montrer son ventre plus rond que celui d’un maquignon.

Je pense que cette crainte relève du complexe. Les Français sont suffisamment intelligents pour ne pas tomber dans la caricature. Ils savent que si tous les hommes naissent libres et égaux en droit, cela n’est jamais qu’une belle théorie constitutionnelle. En fait les hommes ne sont pas égaux devant l’argent. Et c’est très bien ainsi pourvu que les inégalités ne deviennent pas scandaleuses et qu’elles soit tempérées par la solidarité de l’Etat.

Etre riche n’est pas une tare pourvu que cet argent soit proprement acquis, que ce soit par le travail, l’héritage ou toute autre circonstance favorable de la vie.

Car le vrai problème, le vrai scandale, ne concernent pas le ministre qui rentre riche au gouvernement et en sort toujours raisonnablement plus riche, mais celui qui y entre pauvre et en sort riche.

Je dirai même que le nouveau ministre a tout intérêt à montrer tout le bien qu’il possède sous le soleil. Il ne pourra ainsi être soupçonné de l’avoir acquis au cours de son mandat par des manœuvres douteuses. La médisance et la calomnie ont tôt fait d’alimenter la rumeur et de jeter à bas les honnêtes hommes.

Les commentaires sont fermés.