MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 septembre 2011

En pleine pâte à modeler.

 

Modeler ou remodeler sont des termes à la mode ces temps-ci. En fait ils cachent les reculades ou les échecs de nos politiques-va-t-en-guerre. 

Promis, juré, on nous concoctait un plan de rigueur cousu main et taillé sur mesure, accompagné de mots grandiloquents prononcés avec le sérieux d’un garde à vous à la Marseillaise : « il y va de l’intérêt de la France ! » 

Les fins observateurs ont pu noter pourtant que ce plan a été bricolé en toute hâte, en serrant les fesses, tellement ils ont la trouille de voir un « A » tomber dans l’abîme. Un timide « A-A » au lieu du tonitruant « A-A-A » ça fait un peu coq déplumé et ça n’est guère bon pour engranger des voix à l’horizon 2012 où les nuages s’amoncellent. 

Cela explique qu’il ait suffi d’un coup de gueule de Raffarin pour que Sarkozy remballe sa pompe à finance du côté des parcs de loisirs à thème. Plouf ! 

Oui ! On tiendra bon sur le reste.  

Mais les agents immobiliers, enhardis par le facile succès de Raffarin, poussent des cris d’orfraie. Le marché immobilier est au pied du mur, plombé par la nouvelle taxe sur les plus values des résidences secondaires. Les transactions sur le marché de Paris-Canaille où le mètre carré de plancher des vaches se vend à prix d’or, ne va plus rapporter que la misère. On entend déjà d’ici quelques sanglots. Heureusement on a affaire à un Président au cœur sensible qui sait écouter les détresses. C’est entendu, on va remodeler la taxe. On en escomptait 2 milliards 200 millions, on va alléger cette aumône de 200 millions. 

Pour compenser on va se rabattre sur l’hôtellerie de luxe. Mais là, c’est à Nice, Cannes, et autres endroits misérables qu’on va se cabrer. 

Il ne reste plus aux Mutuelles de santé qu’à pousser des cris d’écorchées vives pour protester contre la taxe à 7% (doublée) qui, compte tenu de la taxe CMU, va porter à 13,27% le prélèvement sur l’ensemble des cotisations de santé. 

Mais sans être vraiment devin, je puis vous annoncer que dans ce domaine, le Président sera d’une extrême fermeté. De quoi se plaignent donc ces mutuelles bourrées d’argent ? C’est vrai quoi ! Dans notre vieille France, on prête aux riches, pas aux nantis, sinon où irait-on ?  Logique non !... Aussi les nantis, à travers leurs cotisations de mutualistes devront se fendre de 1,1 milliards supplémentaire en 2012 alors que les riches, pris en pitié, n’auront à débourser que 200 millions. 

Heureusement qu’on est au temps de l’électronique, car ce n’est pas sur une vieille balance Roberval qu’on aurait pu trouver un si juste équilibre. 

Sur le plan Européen, autre déconvenue. Au lendemain du G 20 qui suivit la première crise, notre président s’est rengorgé : Fini les paradis fiscaux !  

Paroles de Matamore aujourd’hui tournées en ridicule. Sarkozy va devoir remodeler son discours. 

Sans gêne aucune, l’Angleterre avec sa livre mais surtout l’Allemagne avec notre Euro, sont en train de négocier la tolérance du secret bancaire des banques suisses en échange du reversement d’une partie des intérêts des fonds frauduleux. 

Autrement dit la chasse aux paradis fiscaux n’est plus ouverte et Tartarin doit remballer son fusil. 

Et vive la morale prolétarienne !

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.