MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 août 2011

Engagez-vous!

 

En notre société de consommation, d’égoïsme, qui se gave un temps de vacances pour se donner l’illusion de bien vivre, il est symptomatique que ce soit un vieil homme de 93 ans, Stéphane Hessel, qui nous montre le chemin de la raison. Son pamphlet de quelques pages à peine  a  fait le tour de l’hexagone et déborde sur la planète au point de créer un mouvement international : Les Indignés. 

De quoi faut-il s’indigner bon Dieu ?  

Le champ est vaste : de toutes ces choses qui nous mènent au désastre.  

Le champ est vaste certes, mais la source est étroite et bien identifiée par le Sage : « Nous vivons dans une société dominée par une oligarchie financière, par les bourses, par les capitaux, les banques…Il faut absolument s’en débarrasser ou bien les mettre sous contrôle de la démocratie. » 

En deux phrases tout est dit ; tous les maux  de la terre découlent de là. Tout candidat aux présidentielles qui, sous une forme ou sous une autre, n’écrirait pas cette pensée en tête de sa profession de foi, ne verserait que de l’eau tiède et nous bercerait d’un faux espoir. 

Car le monde il est vrai souffre du cancer de l’argent ; non pas de l’argent en tant que tel, qui est nécessaire pour bien vivre et prospérer, mais de l’argent mal employé, de l’argent gaspillé, de l’argent entassé sans frein et sans limite jusqu’à l’indigestion. Les uns qui se goinfrent, les autres qui jeûnent et finissent par en mourir, c’est l’éternel dilemme de la division de l’humanité. 

Mais Stéphane Hessel ne veut pas d’une révolution, d’une machine qui casse et qui brise les systèmes en place car cela peut être un remède pire que le mal. Seuls les individus qui se regroupent et résistent en masse, comme on l’a vu dans le printemps arabe, peuvent changer la donne. 

Ainsi  l’Indignation de Stéphane Hessel ne signifie par révolution, mais mobilisation contre tout ce qui porte atteinte aux besoins fondamentaux du citoyen. Et c’est d’abord « l’écart insupportable entre richesse et pauvreté » ; c’est ensuite « une planète qu’on est en train de démolir ». 

Le vieux sage qui a de la suite dans les idées, après avoir levé le lièvre, va sortir un livre : Engagez-vous !...  Chiche !

 

Commentaires

Et ce second livre est essentiel, car à quoi bon s'indigner (pour avoir bonne conscience ?) si on ne s'engage pas pour sinon changer les choses, tenter au moins d'en améliorer quelquesunes... en tout cas "agir"
Pas besoin de choses extraordinaires d'ailleurs !

Écrit par : La Calmette | 16 août 2011

Les commentaires sont fermés.