MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 mai 2011

Le secret de Pénélope.

Pénélope, que l’on croyait veuve d’Ulysse parti en mer et sans retour depuis vingt ans, avait finalement concédé à un prétendant qu’elle l’épouserait lorsqu’elle aurait terminé de tisser son ouvrage.

Mais n’ayant jamais perdu l’espoir du retour de son cher époux et pour ne pas trahir sa promesse, elle défaisait la nuit  ce qu’elle avait tissé dans la journée. Ainsi son ouvrage n’était jamais terminé.

Nous avons à l’Elysée un hôte masculin qui s’inspire du secret de Pénélope. C’est notre cher Président dont tout le monde s’accorde à dire que la France risque de se retrouver veuve de lui, en mai 2012.

Aussi, pour lutter contre les nouveaux prétendants, le voila désormais occupé à défaire ce qu’il nous a tricoté pendant quatre ans.

Le président des riches ne s’est guère jusque là préoccupé du pouvoir d’achat des pauvres : un Fouquet’s à l’endroit, une croisière à l’envers ; une augmentation de son indemnité à l’endroit, un luxueux avion présidentiel à l’envers, il tricotait sa toile. Et puis pan ! de l’aiguille à tricoter, les riches paieront la Prime. Vous entendez bien : la Prrriiiime ! Une prime annoncée si fort qu’on a l’impression que tout le monde va se remplir les poches. Routiers ! soyez sympas. Attendez au moins le prochain passage du père Noël.

Vive les pauvres !

Le Président des riches a tenu à abriter ses amis sous le bouclier fiscal. Une vraie réforme, solide comme une armure et à laquelle il croyait dur comme fer.

Ainsi protégés, adulés et surtout remboursés, les riches étaient sensés ramener leurs œufs du panier Suisse dans notre panier  fiscal national. En fait d’œufs, on n’a vu revenir chaque année que les œufs de Pâques…en chocolat, le Père Noël refusant d’assurer une deuxième tournée. Quoi  le bouclier fiscal a coûté en 2010,  600millions d’euros pris dans la poche du contribuable pour aller, miracle ! dans la poche des riches !

Pan ! de l’aiguille à tricoter. Cachez-moi ce bouclier que je ne saurai voir. A la trappe ! Fini, enterré le bouclier.

A bas les riches !

Le président des riches veut une télé pauvre. Les pauvres sont toujours plus inventifs. Bouche bée, Christine Albanel, ci-devant ministre de la culture a bien fait de venir à la réunion. Elle apprend au moins que la publicité sera supprimée sur les chaînes et radios publiques dont elle a la responsabilité: une recette supprimée à l’endroit, un président de radio bien docile nommé à l’envers, une mise en coupe réglée des humoristes  à l’endroit, des tentatives de clouer le bec des insolents à  l’envers. Pan du coup d’aiguille ! Réforme financière impossible à tenir. Mais on gardera les bons présidents et on ne reprendra pas les mauvais humoristes. Ça ne mange pas de pain.

Vive la bonne information !

Le président musclé a supprimé la police de proximité : des inutiles, des lavettes qui se laissaient monter sur les pieds et passaient leur temps, comme à Toulouse à jouer au foot avec les délinquants. Des opérations coup de poings, des interventions commandos allaient terroriser la racaille.

Mais la poudre blanche se vend toujours bien, les voitures brûlent avant qu’on mette le contact et le policier qui d’aventure pointe son nez dans certains quartiers est parfois obligé de s’enfuir plus vite que son ombre.

-Je ne veux pas une police de proximité a dit le Président, je veux une police près du citoyen. Après tout débrouillez-vous ! Omo lave plus blanc, trouvez-moi une police de plus près.

Vive la sécurité de proximité !

Sur le net ce devait être le règne de la terreur. Hadopi, votée haut la main  terrasserait les chargements illégaux d’images et de musiques. Sus aux voleurs d’œuvres, aux affameurs d’artistes. On allait leur couper les « choses ». Enfin Carla pourrait vendre ses albums. Et puis patatras, devant le Conseil national du numérique Hadopi s’est retrouvée les quatre fers en l’air, morte avant d’avoir été consultée.

Vive le numérique qui trafique !

-Et il va « détricoter » pendant longtemps  notre Président ?

-Oui ! Pendant 10 mois encore ! Il garde l’espérance de Pénélope dans le bon retour des sondages…alors il détricote. Il détricote à tout crin tout le beau linge, c’est devenu chez lui une manie !

-Mais à ce compte là les Français vont se retrouver à poil !

-Le remède est simple. Qu’ils votent Sarkozy et ils seront habillés pour cinq ans de plus.

 

 

Les commentaires sont fermés.