MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 juin 2010

Enzymatique pas très zygomatique

                          Il est temps que l’industrie agroalimentaire arrête la recherche effrénée de produits nouveaux sinon elle parviendra à nous faire ingurgiter des crottes de chien recyclées. Stop ! aux sauces à la farce bonne maman, truffées d’épaississant, de conservateurs, de colorants, et autre agent de sapidité, ça suffit !

La commission de Bruxelles dont l’un des commissaires voulait jadis nous apprendre à fabriquer du vin rosé (mélange de vin rouge et vin blanc) réfléchit  intensément pour le bien de nos estomacs et ce qui est plus important, pour la santé des finances des braves industriels de l’agro-alimentaire.

Ceux-ci se plaignent d’avoir à gaspiller beaucoup de viande. Déchets de découpe, fragments de viandes détachées pour arrondir un beefsteak ou un jambon, raclures de viandes restées accrochées à l’os, sont quasiment invendables. Comme il n’y a pas de petit gain, tous ces petits lambeaux passés par pertes, ils les voudraient par profit.

Les plus astucieux ont lorgné du côté  de l’industrie du bois qui nous fabrique de bons et beaux panneaux d’aggloméré à partir de copeaux, sciure et fragments de branchage mélangés à de la colle.

De l’aggloméré de viande ! Euréka ! Il suffisait d’y penser. Oui mais pour la colle ? On ne va pas quand même utiliser la mélanine, avec ce qui s’est passé en chine dans le biberon des bébés !

C’est là qu’intervient la « préparation enzymatique » autrement dit colle à viande fabriquée à partir de deux enzymes. 

Avec tous ces fragments et petits lambeaux que l’on jetait, par assemblage « enzymatique » on va vous fabriquer des steaks qui déborderont largement de l’assiette, tendres et goûteux. Ni vu, ni connu, je t’embrouille grâce au morceau de viande reconstitué.

 

Heureusement, certains députés européens manquent de goût. Ces conservateurs rétrogrades croient plus que jamais à la tranche de cuisse de bœuf et à l’os à moelle. Du coup ils veulent rejeter la demande d’autorisation des industriels.

Il faut toujours des gêneurs pour vous empêcher de mâchouiller en rond.

Ça  a servi à quelque chose tout de même, d’aller voter pour des députés européens intelligents !

Les commentaires sont fermés.