MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 avril 2010

Combien ça coûte?

On voit que nous sommes entrés dans l’ère de la consommation, à la question qui aujourd’hui se trouve sur toutes les lèvres : Combien ça coûte ?

Il y a même des députés candides qui, ne sachant pas encore qu’à l’Assemblée c’est l’équivalent d’un gros mot, ont la naïveté de la poser, cette fameuse question: combien ça coûte ?

  Ainsi, l’autre jour, un groupe de mal polis, (toute tendance confondue) qui n’ont aucun savoir-vivre politique, ont coincé Besson contre son banc de ministre : « Combien coûte votre politique d’immigration ? Les reconduites à la frontière, les primes de départ et de «  « redépart » pour ceux qui reviennent en boucle, l’entretien des centres de rétention, la traque des sans papiers…Oui, tout ça, combien ça coûte ? »

Mais un ministre de l’immigration et de l’identité « pas nationale », surtout un ministre qui a pris l’habitude de franchir les frontières entre amis et adversaires, ça fait preuve d’imagination, ça n’est jamais pris de court.

Pour éviter d’avoir à répondre à la question de quelques malotrus, il s’en pose une autre à lui-même, comme un grand.

« Un sans-papier sur notre territoire, combien ça coûte ? Son travail clandestin, ses cotisations non payées, son hébergement, ses soins médicaux, la scolarité de ses enfants ? »

A cette question, il va sûrement nous répondre. Et nul doute qu’en comparant sa réponse à celle du F.N. , il aura l’agréable surprise de la trouver identique à cette dernière, au centime près.

Bravo ! Tout en finesse. C’est en se posant de pareilles questions qu’on fait avancer proprement la démocratie des caniveaux.

Et la question de Besson, combien nous coûtera-t-elle, en voix supplémentaires du FN  aux prochaines élections ?

Puis, venant d’un ministre de la République Française, combien coûtera-t-elle encore, en prestige perdu pour la France?

Il nous enlève toutes les plumes de notre identité nationale, ce diable d’homme !

Les commentaires sont fermés.