MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 avril 2010

Après Cleastream, cuculstream?

                                 

   Il court, il court le furet, le furet du bois pourri, museau fin, œil malicieux. Il est passé par là, on ne l’arrêtera pas.

Sorti, croit-on, d’un chou de Bruxelles, il s’est glissé dans la brume de Londres. Il est passé par ici, il est passé par Paris.

« Est-ce une révolte ? »

« Non Sire, c’est une rumeur ! »

« Que dit la rumeur ? »

« On sait seulement qu’elle court. On ne peut pas répéter ce qu’elle dit »

« Un complot ? Un coup de bourses ? »

« Peut-être bien les deux ! Sauf  votre respect, bourse au singulier, sire, afin d’éviter toute confusion. »

« Quoi, alors ! Baisse sur le pantalon, hausse sur la chemise ? »

«Peut-être bien les deux Sire ! Il s’agirait surtout de baisse de la culotte, sans qu’on puisse savoir s’il s’agit de culotte de soie ou de slip kangourou. »

« Casus belli ! Si Rome a perdu son latin pour quelques mains baladeuses, il ne sera pas dit que Paris perdra le sien pour quelques slips trop lâches de l’élastique. »

« Gardons la tête froide Sire ! Il faut savoir raison garder. Laissons- la courir cette rumeur. Nous nous essoufflerions à trop vouloir la rattraper.  D’autant  que je crois connaître la raison de tout ce vacarme. »

« Dites-moi cette raison, je vous prie. »

« Cela vient de la déculottée que vingt ministres ont subie dans l’aventure des régionales. »

« Et ils ont eu la fessée ? »

« Hélas, sire ! J’ai bien peur que oui. »

« Nous allons faire une loi pour interdire la maltraitance à ministres. »

 

(Court extrait de pièce inédite, immodestement attribuée à Molière)

 

Les commentaires sont fermés.