MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 décembre 2009

La menace du "gris"

Mariage morganatique, d'amour, d'argent, de convenance, coup de foudre. Les épithètes ronflants ne manquaient pas autrefois pour qualifier l'union de deux êtres. Les époux se promettaient alors fidélité et, les enfants aidant, cahin-caha, malgré les maîtresses de monsieur ou son mauvais caractère, ou (plus rarement) les amants de madame et (mais plus souvent) son mauvais caractère, c'était pour la vie.

Signe de la réjouissance des temps, ces images explicites ont été abandonnées pour faire place à la couleur. Cela va tellement vite qu'on n'y voit que du feu. Ainsi nous sommes passés du mariage doré, couleur des pépites sonnantes et trébuchantes , au mariage blanc toutes teintes de l'arc-en-ciel confondues. Enfin dernier né dans la panoplie des fausses amours, voici le mariage gris.

Un sans-papiers venu des îles en a marre d'esquiver la police. Pour  être enfin reconnu sur le territoire national, il va projeter un mariage gris. Il se met alors en chasse de la promise. Le gibier ne manque pas: naïves aux yeux de biche, à l'âme romantique ou femmes sur le retour en mal d'affection. Il suffit de faire le beau. Il est encore plus facile de persuader ces tendres proies d'aller à la mairie passer la bague au doigt. Dès cet instant, surprise et changement de ton. Le Don Juan, maintenant avec papiers, s'éclipse sans crier gare, peu soucieux en somme de la détresse qu'il cause.

Cette histoire naturellement peut se raconter aussi au féminin.

Le mariage gris n'a pas pour but la vie à deux, la famille, les enfants,  mais tout simplement une place au soleil pour les déshérités en errance. C'est triste comme le ciel d'un jour de pluie, mais c'est comme ça. C'est tellement triste que ça fait pleurer M. Besson.

Dans ce gouvernement de rupture ( pas encore de divorce) que fait un ministre exemplaire qui pleure?  C'est tout simple, il prépare une loi.

Une loi qui déclarera le mariage suspect, surtout, je suppose, si les partenaires ont une différence de couleur. Car blanc plus noir, ça donne du gris. Nous y voilà!

Il faudra inévitablement passer à la lessive. Se soumettre à la question intime, mettre son cœur sur la table pour écarter le soupçon, pour prouver, avant de passer devant monsieur le Maire, qu'on est dans le sentiment absolu et non dans la combine médiocre. Les " je t'aime, moi non plus", on va les traquer dans leurs derniers retranchements.

L'état qui se mêle de l'ordre, de vos impôts, de votre sécurité, va maintenant s'occuper de vos sentiments intimes. S'ils ne sont pas conformes au stéréotype défini par la loi, vous risquez de sérieux ennuis. Aux flics inquisiteurs on ne pourra plus rien cacher. Tout juste s'ils ne se pointeront pas dans l'alcôve.

Monsieur Besson,  grand manœuvrier de la langue de bois,  habile à retourner tout  contre-argument à son avantage, pensait qu'il n'aurait aucune difficulté à expliquer sur France Inter ce qu'il qualifie "d'escroquerie sentimentale". Mais il est tombé sur un bec.

Car Monsieur Besson, tout près de fouiller dans la vie intime des autres, ne se doutait pas que Guillon, célèbre humoriste de radio, l'avait devancé en fouillant dans la sienne.

Or Monsieur Besson, au dire des mauvaises langues, outre ses qualités de ministres serait aussi un vert galant. Rien d'extraordinaire à cela. Si ce n'est qu'il aurait la chance ( mais je crois que c'est faux) de vivre avec une jeune Tunisienne de 22 ans.

Et notre féroce humoriste d'enfoncer le fer là où ça fait mal, avec une indécence condamnable:

"Tant qu'il n'est pas marié, ça va, mais s'il franchit le pas, il y aura enquête de vie privée"

Et  l'insolent, le fouille merde, le traitre ( pardon!) , d'insinuer  que chez une jeune personne, l'affection qu'elle porte à un barbon est inversement proportionnelle à  la différence d'âge. D'où un doute qui s'installe.

 Monsieur le ministre, "s'il franchit le pas",  serait donc en danger de mariage gris.

Il paraît que notre ministre, en sortant des studios de France Inter, était vert...de gris!

Moralité, quand on crache en l'air, il faut vite se mettre de côté. Ce que la Bible traduit plus élégamment par :" Ne fais pas à autrui, ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît".

 

 

Les commentaires sont fermés.