MXX37
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 octobre 2009

Principe de précaution...piège à cons.

Le fusil est tout neuf, la cartouchière est pleine des meilleures cartouches à longue portée, Médor au nez affuté a fait un stage chez le meilleur dresseur pour ne laisser aucune chance à Jeannot Lapin. Oui mais voilà, point de Jeannot, pas la moindre trace de perdreau, et le faisan a déserté les guérets. Il ne reste plus qu'à faire comme Tartarin de Tarascon, organiser le tir des casquettes  lancées en l'air.

C'est un peu la mésaventure qui arrive à notre Roselyne nationale, sympathique ministre de la santé s'il en fût. Elle nous a blindés de vaccins, prévenus à tous les coins de l'hexagone que la vague épidémique  de la grippe A allait nous submerger, nous aliter, voire nous supprimer. Perchée sur sa tour (d'ivoire) elle ne cessait d'observer au loin la venue du monstre, mais n'a vu jusque là que la route qui verdoie et le soleil qui poudroie.

Pendant ce temps on nous préparait au choc en nous montrant comment se moucher dans la manche, ne pas postillonner irrévérencieusement sur son voisin et, très important, comment se laver les mains en insistant entre les phalanges. Tous les papis et mamies à la maternelle!

Mais où est passée la grippe? Roublarde, montre toi, on est prêts! Ne nous fais pas le coup de l'absente. Ce ne serait pas convenable de nous poser un lapin. On a tout fait pour te recevoir dignement: 60 millions de vaccins, plus d'un milliard dépensé en chèques (Sans provision? Mais non! on a fait un emprunt!), sans compter les spots à la télé "pour faire barrage au virus".

Cet hiver peut-être? Alors vivement que  l'hiver donne raison à Roselyne. La pauvre s'est tant démenée qu'elle ne mérite pas ça. Si tel n'est pas le cas, elle pourra toujours méditer cette maxime que j'invente pour elle ( mais ne suis-je pas trop prétentieux ?) : précaution est principe de sagesse, principe de précaution est piège à cons.

Les commentaires sont fermés.